Me David LIZANO
tél. : 09 73 72 01 17
lizano@lizanoavocat.com

Un avocat pour défendre les victimes d'infractions pénales

Le cabinet intervient aux côtés des victimes d'agressions, d'atteintes involontaires à la vie et à l'intégrité physique et psychique. Il intervient également auprès des victimes d'actes terroristes.

  • La victime : de la plainte à l'enquête et l'audience pénale

 

Le cabinet accompagne les victimes d'infractions pénales en vue de la reconnaissance de leur statut de victime et pour obtenir l’indemnisation des préjudices qu’elles ont subis.

Le cabinet vous accompagne du dépôt de plainte jusqu'à la constitution de partie civile qui peut se faire jusqu'au jour de l'audience pénale ainsi que tout au long des actes de l'enquête pénale (audition, confrontation, reconstitution, expertise médicale, etc.).

Maître LIZANO vous assiste, vous conseille et vous représente à l'audience pénale en particulier lors de l'audience au Tribunal Correctionnel.

  • L'indemnisation des préjudices de la victime

La victime d'une infraction pénale peut subir des préjudices à la fois matériels (perte de revenus, dépenses de santé, etc.) et corporels aussi bien physiques que psychologiques.

Lorsque l'auteur ou les auteurs de l'infraction ont été condamnés par une décision de justice, le cabinet engage les différentes procédures pour voir fixer et liquider le montant des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi par la victime.  

 

Le Cabinet vous accompagne en particulier pour saisir les différents Fonds de Garantie qui existent et qui indemniseront la victime en lieu et place du responsable si celui-ci est insolvable.
 

  • Le FGAO ou Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages qui vise à indemniser les victimes d’accident de la circulation dont les auteurs n’étaient pas assurés ou pas identifiés ;

  • Le FGTI ou Fonds de Garantie des victimes des actes de Terrorisme et d’autres Infractions qui vise à indemniser l’atteinte à la personne mais également certaines atteintes aux biens ;

  • Le SARVI ou Service d’Aide au Recouvrement des Victimes d’Infraction qui s’adresse aux victimes ayant subi de légers préjudices corporels ou certains dommages aux biens.